Sans titre 1
LIFE

Youtube VS TV réalité

Aujourd’hui on se retrouve pour un nouvel article un peu particulier, pour être honnête je ne sais pas encore, au moment où je l’écris si je vais le publier ou pas. Si vous me suivez vous savez que je suis aussi youtubeuse, et depuis ces derniers mois je trouve que Youtube se transforme complètement, et se cale sur les mêmes codes que la TV réalité, à tort ou à raison, car je n’ai aucunement la prétention de dire que cela est bien ou mal, il s’agit juste d’un constat de ma part.

Youtube VS TV réalité
Illustration réalisée par Clémentine du blog QuiAimeAstuces

Depuis quelques mois, quand je regarde des vidéos sur youtube j’ai l’impression que les codes de la TV réalité ont été repris, volontairement ou involontairement, cela je ne peux pas le dire, mais en tout cas c’est le constat que je fais. Vous allez sans doute me poser la question, pourquoi en parler sur le blog et non sur youtube? Et bien tout simplement, parce que même si je suis youtubeuse je suis plus à l’aise à l’écrit pour ce genre de sujets, car j’ai besoin de prendre le temps, de poser mes mots ce qui est plus difficile à l’oral et surtout face à une caméra.

1- La forme avant le fond

Quand j’ai commencé youtube, je l’ai fait essentiellement pour partager des choses et ma passion avec une communauté, découvrir des astuces, des produits sympas. Je regardais les vidéos avant tout pour leur contenu et non pour la personne, même si je la trouvais sympathique, ce qui m’intéressait c’était le contenu, ce qu’elle avait à dire, à montrer, le côté instructif et peu m’importait le montage de la vidéo, alors attention j’aime les vidéos agréables à regarder (bon son, bonne image…) mais là je parle essentiellement de mise en scène, de scénarios construits qui nous font penser aux publicités et à la TV réalité. Ces derniers temps, j’ai l’impression que la forme prend le dessus sur le fond, avec une recrudescence des mises en scènes, des scénarios créés. On peut le voir notamment avec les vidéos Get ready with me, où on voit les youtubeuses mettre en scène leur préparation, du réveil jusqu’au maquillage tout cela en laissant prétendre qu’il s’agit de leur routine. On les voit feindre de se réveiller sous les yeux de la caméra alors que sur leur téléphone l’heure est indiquée et il est souvent plus 17 heure que 9 heure,  de prendre leur douche et quand je vois cela je pense immédiatement à la TV réalité ou on montre à des jeunes que la réalité c’est ça, alors que ça ne l’est pas. Et comme la TV réalité, un effet de mode en découle avec la multiplication de ce type de vidéos sous le même format et le même modèle. Cette mise en scène est devenue monnaie courante dans ses vidéos, les personnes qui regardent les vidéos ont l’impression de partager l’intimité des youtubeuses, de les voir dans un moment privilégié, une relation de fan attitude s’instaure. Et cela va d’ailleurs être mon deuxième point.

2- La fan attitude

Les youtubeuses (certaines) sont devenues de vraies stars pour toute une génération et les jeunes (pas seulement) les idolâtrent, rêvent de les rencontrer, hurlent presque d’hystérie lorsque leur youtubeuse préférée leur répond. On est plus du tout dans une relation d’égal à égal  mais de youtubeuse à fan. Et même si la plupart répète à longueur de vidéo, qu’elles sont comme leur communauté, qu’elles considèrent leurs followers comme leurs amis cela n’est absolument pas le cas car aucun ami n’organise des meets up pour les rencontrer et prendre des photos avec lui avec un autographe sur celles-ci. Donc oui, il y a bien une relation de fan attitude qui s’instaure, on peut le voir lors de la signature du livre de Marie (Enjoyphoenix) ou des jeunes hurlent, pleurent lors de son passage, c’est particulièrement désarmant. Et cette fan attitude engendre un côté intrusif dans la vie privée, les gens veulent tout savoir, tout connaître, ils sont mécontents quand elles ne postent pas quotidiennement comme si une sorte de manque s’instaurait. D’ailleurs, on lit souvent, « oh tu as mis une nouvelle vidéo peu importe le sujet je vais aller voir juste pour te regarder« .  » Pourquoi tu n’as pas publié cette semaine? » Pour ma part, cela me fait peur, j’ai toujours eu peur de cette sensation de fan, car j’ai l’impression que ces « stars » en question ne s’appartiennent plus mais appartiennent à leurs fans, et quoi de plus flippant que ça. Ce qui est aussi dérangeant selon moi, c’est que du coup les personnes qui regardent les vidéos s’attendent à ce que toutes les youtubeuses fonctionnent de la même façon avec un même rythme de publication, une même façon de parler et je trouve ça problématique car ce qui fait la richesse et l’intérêt de youtube c’est la diversité à tous les niveaux.

3- Les titres accrocheurs et racoleurs

Si vous avez déjà regardé une émission de TV réalité (ne me dîtes pas non tout le monde en a regardé une au moins une fois dans sa vie), vous avez pu vous rendre compte qu’on cherche toujours le sensationnel, les conflits, la nudité avec cette mise en avant dans les bandes annonces ou dans les titres, tout cela dans le but d’inciter les personnes à regarder l’émission en question, et bien souvent on se rend compte que cela n’a rien à voir et qu’il ne se passe rien du tout. Et bien, ces derniers temps j’ai l’impression que youtube suit le même chemin, je vois de plus en plus de titres racoleurs comme: « Adieu« , « moi sous la douche« , « séparation« , « arrêt youtube« , « mise au point« , « projet secret » « bébé » et j’ai le sentiment, peut être que je me trompe, que c’est pour inciter fortement (et j’insiste sur le fortement) à cliquer sur la vidéo et augmenter le nombre de vues. Par moment, j’ai l’impression que des professionnels de la communication se réunissent pour choisir le titre le plus accrocheur et le plus vendeur pour inciter à regarder les vidéos en question et c’est quelque chose qui me perturbe beaucoup car justement nous ne sommes pas censés être des professionnels de la communication.

4- La nudité dans les vidéos

Autre point qui est pour moi synonyme de cette montée de l’aspect TV réalité dans les vidéos c’est l’augmentation de la nudité dans celles-ci. Je vois de plus en plus de youtubeuses se filmer sous la douche, en train de se changer et concrètement je n’arrive pas à comprendre le but. Bien évidemment chacun fait ce qu’il veut dans ses vidéos, mais cela ne doit pas nous empêcher de nous poser des questions sur le but car après tout on nous suit essentiellement pour notre sens critique. Il y a encore un an, on ne voyait jamais ce genre de choses, la nudité était très peu présente, je pense que personne n’osait finalement. Et puis, une a « osé » et ensuite on a eu une flopée de ce genre de vidéos où on voyait les youtubeuses prendre leur douche, aller aux toilettes en revendiquant leur liberté mais en oubliant que des mineures regardaient les vidéos, et je trouve cela tellement dommage de se dire que pour vendre un produit, ou inciter les gens à regarder les vidéos, une femme doit se dévêtir.Tout comme la TV réalité le sexe est vendeur et on commence de plus en plus à en parler sur youtube avec des chaînes spécialisées sur ce thème. Je pense que cela peut être instructif mais j’ai aussi tendance à penser que pour parler de certains sujets il faut avoir un minimum de recul et d’expérience, et lorsque l’on a 20 ans  on découvre déjà soi même sa propre sexualité et donc on est pas forcément apte à conseiller les autres.

Youtube VS TV réalité
Illustration réalisée par Clémentine du blog QuiaimeAstuces.

5- Les VLOGS

Je crois que ce qui démontre le plus la transformation de youtube en TV réalité c’est la recrudescence des vlogs sur les chaînes peu importe leur spécialité d’ailleurs.  Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un vlog, c’est le fait de se filmer dans sa vie donc à partir du moment où on est sur youtube ou on un blog on fait tous des vlogs. Mais là c’est un type particulier de vlog, un peu en mode « vis ma vie » et avec une vraie part de voyeurisme et cette volonté de rentrer dans la vie privée des gens. Certaines en font même de façon quotidienne, et tout comme la TV réalité certains vlogs sont totalement vides de contenu. On voit juste la personne se filmer en train de marcher, en train de manger, en train de prendre sa douche, en train de comater sur le canapé, tout ça tournait vers elle même et non vers l’extérieur. Certains vlogs comme les vlogs voyages sont passionnants car on découvre des pays et pour ceux qui n’ont pas la chance de voyager c’est divertissant, mais dans ce cas là la caméra est tournée vers l’extérieur car on veut montrer les paysages et non soi en train de regarder les paysages (je ne sais pas si je suis claire). Or, dans la plupart des vlogs, il n’y a pas de voyage juste de la vie quotidienne qui n’est pas forcément palpitante et comme la TV réalité les gens adorent.Les chaînes de VLOG se multiplient avec toujours ce même format et ce même engouement, et cette même volonté de regarder la vie des autres au lieu de vivre la sienne.  A titre personnel je ne comprends pas l’engouement pour ce type de vidéos. Je suis sans doute trop vieille mais je n’arrive pas à voir, à comprendre l’intérêt des gens pour ce type de vidéos.

En tant que youtubeuse, j’avais envie de vous partager ma réflexion du moment sur youtube, les questions que je me pose et pour lesquelles je n’ai pas toutes les réponses, c’est pour cette raison que j’aimerais beaucoup avoir votre avis sur ce point là, voyez vous aussi des similitudes entre youtube et la TV réalité? Si oui lesquelles?

PS: Je voulais également dire un grand merci à Clémentine du blog Qui Aime Astuces qui a eu la grande gentillesse de réaliser ces jolies illustrations pour cet article Youtube VS TV réalité. N’hésitez pas à aller découvrir son univers, c’est une fille adorable 🙂

45 Comments

  • Merci beaucoup pour ton petit mot à la fin ma douce, ça m’a énormément touché 🙂
    Et tu sais que c’était avec plaisir de t’aider à illustrer ton article. À ce propos, je suis d’accord avec toi sur de nombreux points. Forcée de constater comme je suis directement dans le circuit que parfois Youtube peut prendre une ampleur assez démesurée et impressionnante. La fan attitude comme tu l’appelles me fait un peu (beaucoup) flipper. Je n’ai jamais été de ces filles « groupie » même jeune, du coup j’ai du mal à comprendre ce comportement. Surtout que pour la plupart, nous sommes des filles comme les autres, avec nos défauts et nos qualités. En aucun cas, nous sommes parfaites ou idéale à idolâtrer. M’enfin, il faut peut-être encore un peu de temps pour faire comprendre ça à nos différentes audiences :/

    Je suis d’accord avec toi par rapport à ton point « la forme et le fond ». Alors, même si j’adore avoir et voir chez les autres une bonne qualité d’image, même si je trouve ça génial et je passe des heures à monter des vidéos, l’époque du youtube-copine me manque aussi… Malheureusement il n’y aura pas de retour en arrière et j’ai appris à ne pas vivre dans la passé. Par contre, je me dis que la nouvelle génération saura apprendre des erreurs de l’ancienne pour ainsi améliorer ou retrouver cet esprit manquant dans ce nouveau Youtube de 2015.

    Enfin bon pour finir sur une note plus positive, il n’y a selon moi, pas que (et heureusement) de points négatifs à Youtube. Je reste un peu dans ma bulle sans trop me préoccuper des « embrouilles » ou « clash » et franchement je m’en tire pas trop mal haha. Et finalement en faisant comme ça, tout se passe pour le mieux et mon aventure Youtube est au top. Je retiens des rencontres superbes qui ne se seraient sans doute pas fait sans le biais de Youtube, des créations d’amitiés sincères et du partage, un partage incroyable avec des centaines de personnes adorables. (C’est mon côté gros nounours ça haha).

    Ne t’en fais pas, ton article n’a rien de méchant. Je pense que, comme beaucoup, tu as eu besoin d’évacuer tes pensées, poser tes mots et échanger avec d’autres sur ce sujet. C’est normal 🙂
    Gros bisous ma belle <3

    Répondre
    • C’est parfaitement normal, c’est adorable de ta part d’avoir fait ces illustrations, et puis honnêtement je suis ravie qu’elles viennent de toi, car tu fais partie pour moi des gros points positifs de youtube car bien sûr il y en a beaucoup 🙂
      J’avais peur que cet article soit mal interprété, mais c’est vraiment ma pensée et surtout mon interrogation du moment 🙂
      Oui la forme prend de l’importance sur le fond, par exemple on s’intéresse peu au contenu mais plus à la personne qui le propose avec ce côté fan qui s’instaure, et pour le coup je pense que ce n’est pas à l’initiative des youtubeuses d’ailleurs, c’est le public qui réagit de cette manière, sans doute parce que le public est jeune et qu’il a besoin d’idolâtrer des personnes 🙂 Bisous à toi <3

      Répondre
  • Ton analyse est très pertinente ! Ce que tu dénonce est très juste, YouTube devient de la tv réalité avec donc son lot de « triche » et de cinéma … Et l’argent y est à mon sens pour beaucoup …Autant de raison qui font que je suis et resterais une blogueuse.

    Répondre
    • Merci beaucoup 🙂 j’ai longtemps hésité avant de le publier, peur des réactions et pourtant je trouve qu’avoir du sens critique du monde auquel on appartient puisque je suis aussi youtubeuse c’est pas mal 🙂 Je trouve que sur un blog il y a une mise à distance automatique du fait de communiquer à l’écrit alors que sur youtube l’échange est plus direct et donc on a ce sentiment de proximité avec toutes les dérives qu’il peut y avoir 🙂 Je dois avouer qu’en ce moment je me demande si l’augmentation des vlogs n’est pas lié à l’aspect financier car cela rapporte pas mal 🙂

      Répondre
  • C’est tellement exact ce que tu écris. Je trouve ça vraiment dommage. J’aimais regarder ces vidéos mais aujourd’hui, tout est tellement orchestré que finalement je me détache de plus en plus. Je ne fais plus vraiment confiance aux « éloges » d’un produit alors que celui-ci pourrait être très bien. Maintenant je ne me fie plus à ce que les youtubeuses disent. Bien sûr, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac mais …c’est ainsi que je réagis.

    Répondre
  • Très intéressant ton article ! Je ne connais pas vraiment ce milieu car je suis plus les blogueuses que les youtubeuses.
    Deltreylicious

    Répondre
  • Tu as finalement eu raison de publier ton article, il n’a rien de mauvais, puisque ton constat est juste !
    Je me souviens, quand j’ai commencé Youtube il y a 5 ans, l’univers était totalement différent : les filles ne se crêpaient pas le chignon, il n’y avait pas de concurrence ni de jalousie, pas de course aux abonnés ni à l’argent, et les vidéos étaient effectivement regardées pour leur contenu, pas pour le décor, la bougie qui brûle, la guirlande qui scintille, ou la coupe de cheveux sophistiquée de la personne … A présent (et je l’ai vu plusieurs fois dans les groupes facebook), pas mal de personnes souhaitent lancer leur chaîne pour avoir de l’argent.
    Fort heureusement, il reste pas mal de Youtubeurs/beuses qui restent entières, et ne sont pas fausses, que le succès soit présent ou non 😉
    Je reste également dans ma bulle, je partage avec des abonnés fidèles, qui sont pour certains devenus des amies, et considère Youtube comme un passe-temps, donc aucune pression pour publier ^^
    Bonne soirée et félicitations pour ton article !
    Elsa

    Répondre
    • Oh oui les motivations ont changé, je le vois aussi dans les questions que l’on me pose en privé, la première question est souvent: « comment tu as fait pour avoir autant d’abonnés? », les gens veulent tout tout de suite 🙂 Oui la forme a pris beaucoup d’importance, on le voit aux montages, aux mises en scène avec d’ailleurs souvent la même manière de faire car c’est identifié comme quelque chose qui fonctionne 🙂
      Merci à toi pour ton soutien cela me touche beaucoup <3

      Répondre
  • Oui c’est très orchestré on a l’impression que tout est écrit par avance et finalement on se rend compte que paradoxalement c’est ce qui plaît aux personnes, car il n’y a jamais eu autant de vues que sur ce type de vidéos. Les vidéos vlogs explosent, les chaînes de ce type aussi et les gens adorent, ou comme la TV réalité adorent regarder tout en ayant un œil critique 🙂 Il y a encore heureusement beaucoup de filles transparentes et simples sur youtube et malheureusement elles n’ont pas beaucoup de visibilité 🙂

    Répondre
  • Coucou…

    Très bel article que rajouter ?!

    Je suis d’accord avec vous, ce qui attire les filles à faire des chaines YT maintenant est l’appât du gain. « Oh si je faisait un chaine moi aussi comme ça je recevrais des produits gratuits… »c’est ce genre de vidéos qui est de plus en plus présentes, ce qui rend leur contenu fade. Il n’y a plus cette envie de partager et cet entraide que l’on retrouvait avant. Si on regarde bien, les chaines beautés ne se comptent plus sur les doigts de la main, il y en a tellement. Elles se répètent. C’est peut-être bizarre ce que je vais dire mais Youtube est en train d’être polluer par des personnes mal attentionnées, qui pensent qu’à la gloire et aux paillettes c’est dommage cette mentalité…

    Heureusement que certaines sortent du lot…

    Addictshoppeuse restes comme tu es, vraie et sans fioritures

    Ps : Clem je ne savais pas que tu dessinais, c’est magnifique…

    Pleins de bisous

    Répondre
    • Coucou, merci à toi d’avoir lu mon article 🙂 Oui c’est maintenant connu qu’on peut vivre de youtube et vivre plutôt bien, donc tout le monde veut sa part du gâteau sans se poser la question de savoir ce que ces personnes peuvent apporter et surtout si elles sont prêtes à avoir les effets pervers qui vont avec 🙂
      Oui c’est la jolie Clémentine qui a fait les illustrations, elle est vraiment super douée cette fille 🙂

      En tout cas je te remercie pour ton soutien, et je suis contente de voir que ma démarche est bien prise 🙂 Bisous

      Répondre
    • Merci beaucoup Laurine <3

      Répondre
  • Je … ne sais même plus quoi dire.
    Je n’ai jamais vu un article aussi bien construit et raisonné avec des arguments censés.
    Je plussoie à 1000 % j’en suis de plus en plus déçue également…

    Répondre
    • Oh merci ça me touche beaucoup, j’ai pris du temps pour choisir mes mots 🙂 Bisous

      Répondre
  • J’ai adoré ton article. Quand j’ai vu le titre, j’ai eu peur que ce soit encore un post racoleur comme on en voit de plus en plus, mais ton analyse est vraiment pertinente et intéressante (et je ne dis pas ça parce que je suis 100% d’accord avec toi 🙂
    Personnellement je n’aime pas les VLOGS, je préfère vivre ma vie plutôt que regarder celle des autres (qui soit dit en passant n’est pas toujours palpitante).
    Bisous !

    Répondre
    • Merci c’est gentil, oui j’ai tenté de vraiment développer mon point de vue avec du recul et le plus d’objectivité possible 🙂 Les Vlogs c’est vraiment particulier, autant ceux qui parlent de voyage j’adore autant les autres pour montrer une journée classique je ne vois pas trop l’intérêt d’autant que souvent ce qui pourrait être intéressant dans la journée ne peut pas être montré à cause de la confidentialité des projets 🙂 Bisous

      Répondre
  • coucou 🙂
    Je suis d accord avec toi sur plusieurs point
    Je pense que cela est devene comme cela car youtube aujourd hui touche d autre geberation bc trop jeune !!
    Voila cest mob point vu
    Car je pense que rare on trouve des filles plus  » age  » crier je t aime ou je suis fan de toi a des personnes qu elle ne connaissent pas bref cest mon point de vues egalement 🙂
    Bisous

    Répondre
    • Coucou, oui le fait d’avoir une population très jeune joue beaucoup c’est clair 🙂 Bisous

      Répondre
  • Tu as tout dit !!!

    Mon dieu… Je suis tellement d’accord avec toi sur les titres de vidéos « sensationnels », je pense notamment aux FAQ avec les titres comme tu l’as dit : Salaire?Bébé?Séparation? Qu’est-ce que ça peut m’énerver ! Alors qu’au final la youtubeuse répond à une bribe de question qui n’a rien à voir.
    Je ne sais pas si tu fais référence à Jenesuispasjolie mais elle devient grave je trouve… entre le fait qu’elle filme tout de sa vie (qui n’a rien d’intéressant), qui floute le visage du mec de sa cousine pour cause de « vie privée » mais qui n’hésite pas à filmer tous les passants de Montpellier, je la trouvais mature pour son âge et en fait elle est en train de faire n’importe quoi avec ses dailyvlogs je trouve… le coup de l’erreur de montage m’a bien fait rire, telle est pris qui croyait prendre ! Ca ne lui sert même pas de leçon en plus, vu qu’elle a déjà eu des problèmes (suite à la publication d’une vidéo qui a fait polémique sur la nudité avec le père de sa cousine) bref je pense que tu as suivi toutes ces histoires étant toi-même Youtubeuse…
    Après je peux comprendre le concept de « fan de Youtubeuse », quand t’as 12 ans tu as des étoiles plein les yeux devant ton idole, mais pas devant des filles comme je ne suis pas jolie pitié… Quel exemple pour les jeunes qui pensent que ne rien faire de la journée peut contribuer à gagner sa vie ! C’est ça qui me fait peur, vraiment.
    Sur ce, je file voir ta châine =)

    Bisous !

    Nina

    Répondre
    • En fait je ne fais référence à personne en particulier car c’est un procédé très courant et repris par beaucoup de personnes et je pense que c’est pour inciter fortement à cliquer sur la vidéo, augmenter les vues et par conséquent augmenter les revenus 🙂 Bisous

      Répondre
  • super article !! tout est bien vrai !! surtout au niveau des titre de video qui pousse a les regarder 🙁 you tube a vraiment changer en qq années … biz

    Répondre
    • Merci beaucoup c’est très gentil à toi 🙂 Bisous

      Répondre
  • Très bel article et bien écrit. Merci pour ça. Je suis tellement d’accord avec toi ! Heureusement il reste qq youtubeuses « vraies » je veux dire sincères.

    Répondre
    • Merci à toi, je suis contente de voir que mon article te fait echo 🙂 Bisous

      Répondre
  • Coucou tu as tout dit , en tant que youtubeuse depuis 2 ans j’ai très peu évoluer dans mes videos par ce que même si j’adore la mise en scène je trouve que le fond est le plus important. Etre honnête envers les personnes qui te regarde est la première règle. C’est d’ailleurs pour cela qu’on a pas 1.5 millions d’abonnées sans doutes car beaucoup de personnes ont besoin qu’on leur vende du rêve pour se sentir mieux dans leurs vies. Youtube a de très bon coter mais aussi un coter malsain qui te pousse vers la performance, le mensonge et la médiatisation. Bien sur il ne faut pas oublier que l’on rencontre virtuellement des personnes formidables qui deviennent même pour certaines de vraies amies. Merci pour cet article qui ouvrira peut être les yeux a certaines et certains 🙂 bisoux bisoux chaton596

    Répondre
    • Coucou, exactement les gens même s’ils disent le contraire, veulent du rêve, du joli et surtout voir la vie des autres pour faire un comparatif et aussi pour oublier la sienne si elle ne convient pas parfaitement 🙂 C’est évident sur youtube on fait de belles rencontres, j’ai rencontré et j’échange avec plein de personnes qui sont géniales et très intéressantes 🙂 Bisous

      Répondre
  • J’ai trouvais ton article très intéressant et très réaliste. C’est pour cela que je préfère être sur mon blog que d’être sur Youtube. C’est plus discret, on peu montrer ce que l’on veut…et puis il y a peut être moins de pression quand on tient un blog 🙂 C’est notre journal, une façon différente de se montrer.
    C’est peut être la société qui veut cela…sur youtube.
    Bisouus, bonne continuation 🙂
    http://luluhomade.blogspot.fr/

    Répondre
    • Coucou, oui un blog permet une mise à distance automatique, la télé est un média de masse et youtube fonctionne sur le même principe donc ça touche plus de personnes car il y a l’impression d’une communication plus directe 🙂 Bisous

      Répondre
  • Je suis assez d’accord avec toi, youtube est maintenant devenu de la « mise en scène » avant tout . c’est dommage !

    Répondre
    • Oui la mise en scène est très forte sur youtube, j’ai l’impression de n’avoir que ça dans mon fil d’actualité à chaque fois 🙂

      Répondre
  • Très intéressant. J’aime beaucoup regarder des vidéos sur Youtube, et le côté orchestré ne m’a jamais vraiment dérangée.. Après, c’est vrai que c’est beaucoup plus « télé réalité » qu’auparavant. Par exemple, les vlogs sont vachement intimistes ! Personnellement, je me verrai vraiment pas faire ça. Mais bon, ça me m’empêche pas d’en regarder.

    Répondre
    • Oui le côté tv réalité est de plus en plus présent avec cette fenêtre sur l’intime, les gens aiment donc je suppose que c’est pour ça que les youtubeuses en font de plus en plus 🙂

      Répondre
  • Super article, bien construit et qui reflète bien ce phénomène !! J’ai déjà beaucoup de mal avec les vidéos You tube, car, comme toi, j’aime poser mes mots, les discours concis et c’est ce qui manque dans la plupart des vidéos you tube ( des laïus de 5 minutes pour dire quelque chose qui prend 10 secondes si l’on prend la peine de préparer sa phrase) ; du coup j’en regarde peu mais j’ai tenté quelques VLOGS ou GRWM par curiosité et honnêtement j’ai trouvé ça totalement ridicule, la mise en scène du révil ou les you tubeuses sont déjà maquillées, on se croirait dans un mauvais téléachat ^^ Bref, cet article exprime vraiment bien tout ce qui me gêne sur you tube, et il est très bien fait et très bien illustré ! Bravo !

    Répondre
    • Merci beaucoup 🙂 je suis youtubeuse donc j’aime aussi ce média, par moment pour parler et montrer des choses c’est plus facile que sur un blog car on peut montrer les produits en mouvement 🙂
      Pour l’illustration c’est la jolie Clémentine (QuiAimeAstuces) qui les a fait, elle est vraiment super douée cette fille 🙂 Bisous

      Répondre
  • Concernant le point 3 je ne vais certainement pas te rassurer en te disant que je pense que ce n’est pas qu’une impression, et pour cause ! On est face à de jeunes femmes qui vivent bien souvent de leurs vidéos (que ça soit complètement ou en partie) et qui ont donc besoin de poster régulièrement (d’où la grande part de « get ready with me », routine ceci ou cela, « what’s in my bag » et tout ce qui ne touche pas directement à la beauté comme le remarquait une blogueuse il y a quelques jours) mais, surtout, de faire le plus de clic possible car, comme à la TV, qui dit audience dit plus de redevance publicitaire ! Donc oui, elles sont obligées, en quelques sortes, de faire des titres accrocheurs. Et, si elles choisissent de ne pas le faire pour rester honnêtes elles sont dans la merde car les autres youtubeuses, elles, le font, ont plus de vues, attirent plus les marques, gagnent de l’argent et donc, pour suivre, ces filles qui avaient d’abord refusé de faire des titres racoleurs se retrouvent à devoir le faire.

    Moi je comprends le succès des vlogs du strict point de vue du phénomène, et tu as toi-même mis la clé dans ton article : la fan attitude. Ces spectateurs et « viewers » sont complètement fans, avides de tout savoir, de vraies groupies accrochées à leur star comme des moules à leur rocher. Pour ces personnes les youtubeuses ont une vie de rêve alors dès qu’elles la montre ils veulent absolument savoir. Le phénomène vlog découle directement du phénomène fan/groupie : ils veulent en savoir toujours plus et, comme les youtubeuses actuelles sont de « la première génération » nous n’avons pas le recul nécessaire pour savoir où s’arrêter. Ces jeunes femmes/filles se laissent emporter, en montrent toujours plus, acceptent toujours plus de partenariats, pour gagner plus d’argent (je ne les blâme pas, le système est mal fichu, une fille qui fait des vidéos gagne plus qu’un mec qui travaille 10h par jour et qui à bac+5, c’est assez fou, mais c’est le système) ou plutôt pour plaire à leurs fans et qu’ils n’aillent pas voir ailleurs (on en revient à la concurrence entre youtubeuses), et donc, si ce n’est gagner plus d’argent, ne pas en gagner moins. Parce que même si elles font « bonne copine » on les voit déménager (pour des appartements souvent plus grands : normal puisqu’elles gagnent plus) et elles ont donc acquis un certain mode de vie qu’elles ne veulent pas perdre.

    Répondre
    • Ton commentaire est très intéressant car effectivement j’ai laissé de côté cet aspect des marques, mais je pense que oui, les youtubeuses savent que pour rester dans la course et continuer à être tendance, elles doivent passer cet aspect fan attitude, voyeurisme et ouverture sur l’intimité car c’est ce qui créé du lien et donc des vues et de la rémunération. Quand youtube devient notre métier, notre source de revenu principale, je me demande s’il est encore possible de refuser de faire certaines choses avec lesquelles on est contre, car finalement comme tout métier on se retrouve à faire des choses par nécessité et pas uniquement par conviction 🙂

      Répondre
  • Coucou, je découvre ton blog grâce à ta Une sur Hellocoton 🙂
    Excellente analyse de YouTube, j’ai beaucoup aimé te lire.
    Je regarde les vlogs, j’avoue que j’aime bien suivre une youtube que j’apprécie. Après comme tu l’as dis, on est dans le voyeurisme qui frôle les émissions de TV réalité.
    Ce que je ne comprends pas c’est ce phénomène de fan. Quand elles s’expriment, les youtubeuses disent qu’elles veulent être nos copines, partager des choses avec nous. Mais comment peut-on partager des choses quand on est considéré comme une idôle ? L’idée de partage ne va que dans un seul sens…
    Enfin ton article est très intéressant 😉
    Passe une belle après-midi.
    Laure.

    Répondre
  • Déjà je découvre les illustrations de Clémence, vraiment extra.
    Et puis, je suis d’accord avec ton analyse. Je ne suis pas youtubeuse mais je vois cette évolution aussi, notamment la mise en scène et les titres racoleurs qui vraiment n’énervent: 1ère fois, argent et arrêt de machin truc avec que ce n’est pas vrai. C’est jouer sur les sentiments des abonnées. Mais il y a aussi des titres racoleurs chez les blogueurs.

    Il y a aussi le fait que certaines youtubeuses (beauté) veulent être présentes dans toutes les domaines, certaines réalisent des DIY ou des recettes alors qu’elles ne sont pas douées pour ça. Pourquoi cette volonté de vouloir à tout prix élargir son champ de domaine. Si on a des capacités et que c’est une vraie envie, oui d’accord. Mais si c’est juste pour faire comme tout le monde et casser un max de vidéo, ça m’énerve.

    Le phénomène de star était inévitable, mais j’espère que ces youtubeuses ont conscience de leur rôle maintenant. Elles ne sont plus du côté de la bonne copine, mais sont devenus des exemples. Cette position peut-être difficile à gérer mais ça entraine des dérives, on le voit déjà malheureusement.

    Répondre
    • Merci beaucoup <3
      PS : C'est Clémentine haha mais t'inquiètes 🙂

      Répondre
    • Elles sont très jolies les illustrations de Clémentine 🙂 Oui ce côté racoleur existe aussi sur les blogs et c’est agaçant car finalement l’intention première n’est plus transparente puisqu’on se demande quel titre va augmenter les vues et non plus quel contenu va être intéressant 🙂
      Le phénomène de star a été fait par le public qui a souvent ce besoin d’idolâtrer les gens et finalement les youtubeuses subissent cela, et elles veulent les avantages mais sans la responsabilité qui va avec 🙂

      Répondre
  • Je n’avais encore jamais vu ça sous cet angle là, mais j’ai lu tout ton article (très clair, très juste et très objective) jusqu’au bout et je me suis dit « mais c’est vrai c’est dingue ».
    Du coup, je vais réfléchir là dessus et je ne verrai plus les GRWM de la même façon. ^^
    Belle analyse de ta part

    Répondre
    • Merci beaucoup, oui en assemblant les différents points on se rend compte de la forte similitude 🙂

      Répondre
  • Tu as résumé absolument tout ce que je pense! J’ai été, en particulier, profondément choquée (n’ayons pas peur des mots) par une vidéo « routine » de Sananas2106 où elle s’est filmée aux toilettes. J’ai trouvé ça extrêmement malsain. En principe, aller aux WC, c’est LA chose que l’on sera les seuls à voir dans notre vie, c’est un acte très intime et se montrer aux toilettes sur le web c’est vraiment glauque. Quant à ces « daily vlogs », « vlogmars », « vlogmas », « vlogmay » et co, je ne comprends pas non plus l’engouement autour. Caroline & Safia avaient carrément tourné un générique ainsi que des « précédemment dans … » pour certains de leurs vlogs quotidiens: là on était TOTALEMENT dans l’aspect télé réalité dont tu parles…

    Répondre
  • Et voilà pourquoi je ne suis plus à regarder des vidéos youtube (sauf celle où c’est strictement du tuto maquillage). Je déteste les vlogs et il y en a de plus en plus donc forcément, je me suis éloignée de ce support qui à mon sens, beaucoup de youtubeuse détruise avec les vlogs ou avec leur partenariat caché qui font office de pub. Déjà que je regarde pratiquement plus la tv et que je déteste les publicités… Et pour moi, la plupart des vlogs sont fait uniquement pour générer des clics, des vues et de la tune, beaucoup de vlog ne servent à rien. Je préfère sortir et vivre ma vie que de regarder celle des autres en étant un bon pigeon pour leur faire gagner des tunes. Ce genre de comportement n’apporte rien puisqu’il sont ciblés sur des gens qui vivent pleinement leur vie sans se soucier de la vie des autres. Alors pourquoi j’apporterai un intérêt particulier à leur vie ?! Quand je vois une vidéo sur des babaches en train de dessinner un mouton et que cette vidéo est monétiser, là seule chose que je me dis c’est :  » intelligent de se servir de la connerie des gens à être « voyeur » pour se faire plus de sous « . Bref, de la tv réalité à l’état pure !

    Voilà pour mon opinion. Et voilà pourquoi je ne suis plus sur Youtube et pourquoi je ne regarde plus les youtubeuses (sauf exception mais je regarde quand même pas les vlogs puisque je m’en tape. Je préfère me préoccuper de ma vie, de ma famille et de mes amis que de celle de personne que je ne connais pas et qui ne me connaisse pas, égocentrique et hypocrite qui prennent pour excuse  » c’est pour me rapprocher de mes abonnées « ). Car si ce serait ce but, les vlogs ne seraient pas monétisé (ou on aurait une réponse à nos mails, commentaire… etc et on nous parlerai personnellement !

    Répondre

Commentaire