Les créateurs de contenu et la surconsommation
LIFE

Les créateurs de contenu poussent-ils à la surconsommation?

Il y a quelques temps j’ai vu la remarque d’une personne sur Twitter qui m’a interpellée car elle se demandait s’il était possible de tenir un blog sans consommer et sans pousser à la surconsommation. Cette personne présentait l’argument selon lequel la majorité des blogueuses n’aurait rien à dire si elles ne recevaient pas des produits gratuitement et qu’elles ne pourraient pas créer de contenu intéressant et créatif.  Si vous me suivez vous savez que j’aime beaucoup parler de ce type de sujet car il me passionne je vous avais d’ailleurs déjà fait plusieurs articles et notamment un sur ma vision des blogs par rapport à Instagram. Du coup, j’ai eu envie de réfléchir un peu sur ce sujet de consommation avec vous et de vous donner ma vision des choses. 

Les créateurs de contenu et la surconsommation

Il est vrai que qu’en tant que blogueuse beauté ou mode, on reçoit énormément de produits de la part des marques, ce qui permet de les tester et de vous donner notre avis sur ces produits. Je fais partie de ces personnes qui avant d’acheter un produit, consulte les avis sur les blogs et sur les chaînes youtube. J’aime voir le produit, la couleur, le rendu et l’avis de personnes qui me ressemblent ou pas d’ailleurs. Cela m’aide dans mes choix de consommation. Je le fais pour chaque produit, que ce soit un produit matériel comme un rouge à lèvres par exemple, ou bien une exposition, un film, une série….Cela me permet de prioriser ce que je veux ou non.

Dans la remarque de cette personne il y avait une critique implicite sur la consommation et sur la responsabilité que l’on peut avoir dans la consommation des autres lorsque l’on parle souvent de produits sur un blog. Je suis de celle qui pense qu’on peut dépenser notre argent comme on le souhaite tant que cela ne fait de mal à personne. En gros à titre personnel, je suis bien plus dérangée par les gens qui dépensent énormément dans l’alcool, les cigarettes que dans des soins beauté, mais ce n’est que mon avis et je suis persuadée que certains parmi vous pensent autrement et c’est très bien comme cela. Chacun doit pouvoir dépenser son argent comme il le souhaite sans se sentir coupable.

Pour en revenir à la question principale qui était « peut on créer du contenu sans consommer et sans pousser à la surconsommation? J’ai envie de dire dans un premier temps que cela dépend de comment on définit le mot consommation. Est ce que l’on parle de produits matériels, physiques, de services, de produits culturels comme les films ou les séries? La consommation est très vaste donc cela dépend de la limite qu’on lui met. Dans la remarque de cette personne, je pense vraiment qu’elle parlait des produits beauté et mode essentiellement donc on va partir de cette approche là et limiter le sens du mot consommation aux produits matériels.


La diversité de contenu 


Pour y répondre, je me suis posée la question suivante, si demain j’arrêtais de recevoir des produits de la part des marques, serait-il possible pour moi de continuer à tenir mon blog? de proposer des articles? Déjà il faut savoir qu’à titre personnel je ne consomme pas beaucoup, je n’achète presque rien car je reçois déjà tellement de choses que je ne ressens pas le besoin d’acheter. Et si mon blog s’arrêtait je consommerais à nouveau « normalement » pour moi c’est à dire en achetant les produits que lorsque j’ai terminé les miens ou vraiment pour des gros coups de cœur. Du coup, ma réponse spontanément à été de dire OUI, bien évidemment car dire non voudrait dire que ma vie se résume aux produits de beauté que je teste, ce qui n’est pas le cas. Je suis une personne complète avec différents centres d’intérêt donc je pourrais rédiger des articles réflexion sur le bien être, sur la création d’entreprise, sur la vie en générale et même sur la mort qui est un sujet qu’on aborde pas beaucoup sur les blogs. Je pourrais également écrire des articles culturels sur les films et les séries que je regarde ce que je fais déjà souvent. Des articles politiques, économiques, sociétaux…… Je pourrais le faire car je me sens à l’aise sur ces sujets et sur le fait d’en parler et que je m’intéresse à ces sujets. D’ailleurs dans ma vie « réelle » je parle bien plus de ces sujets là que de beauté par exemple et sur les réseaux sociaux je n’ai pas peur de partager mon opinion sur un sujet même si elle va à contre courant de la pensée populaire.

Et je pense que c’est ça le point central, on peut le faire mais a t-‘on envie de le faire?  Il faut avoir envie et être passionné par d’autres choses et avoir envie de communiquer sur ces passions là. Il y a beaucoup de blogueuses qui ne parlent jamais de politique, ou ne donnent pas leur avis sur des sujets d’actualité. Et je suis persuadée qu’elles ont un avis, qu’elles partagent sans doute avec leur entourage personnel mais qu’elles ne se sentent pas forcément à l’aise ou compétentes pour en parler face au grand public. On a souvent tendance à penser qu’une blogueuse beauté ou mode ne peut parler et ne sait parler que de ces sujet là, ce qui est absolument faux on le voit avec des personnes comme Coline qui parle de sujets qui comptent pour elle comme le veganisme ou l’écologie, ou bien Mélissa du blog goldenwendy qui parle souvent de parentalité. D’une part, il faut savoir que pour la majorité d’entre nous, nous avons un travail à côté qui n’a souvent pas grand chose avoir avec ces domaines là. Du coup, il est bien évident que comme pour tous les autres êtres humains, nous n’avons pas qu’une seule passion, la difficulté étant que pour les blogs ou les réseaux sociaux, une grosse communauté peut freiner cette envie ou cette facilité de parler d’autres choses de peur d’affronter une désapprobation ou une pensée divergente.

Le vrai challenge selon moi sera le rythme car bien évidemment écrire un article réflexion demande bien plus de temps, de recherche qu’un article beauté qui est très rapide à écrire. Donc il sera très difficile en étant toute seule à gérer le blog, de proposer des articles quotidiennement par exemple. Cela ne me dérange pas car ce n’est pas mon rythme à la base, j’aime prendre mon temps, affiner les choses. Mais si j’étais une blogueuse qui publiait un article tous les jours alors là le rythme serait différent et plus espacé. Mais c’est selon moi la seule chose qui changerait. Et en réalité, je n’ai pas envie de publier tous les jours, cela ne m’intéresse pas, mon blog c’est comme toutes mes autres passions, je peux lui consacrer plus ou moins de temps en fonction de mes envies. Et concrètement je n’ai pas envie d’écrire tous les jours et je ne me force pas à faire les choses car ce n’est pas mon travail et même si cela le devenait je tenterais au maximum de garder cette ligne de conduite pour éviter la frustration.

Sur les réseaux sociaux et les blogs, n’oublions pas qu’il y a plein de contenus différents, de personnalités différentes donc si une approche ne nous convient pas on peut se désabonner et suivre d’autres personnes. C’est ce point là qui me frustre le plus, ce côté un peu masochiste parfois de continuer à suivre des personnes qui ne sont pas en accord avec nos principes ou nos valeurs ou tout simplement qu’on apprécie pas forcément.


La « pression » des followers


Un autre point que je voulais aborder est celui des lecteurs et lectrices et de la pression qu’ils peuvent mettre aux créateurs de contenu notamment en ce qui concerne la consommation et la surconsommation. Je sais que cela ne va pas plaire à tout le monde mais je pense que l’on a tous une responsabilité sur ce que devient le monde et cela vaut aussi pour le monde des blogs. Un peu comme cette omniprésence du beau, du lisse sur instagram poussée par le nombre de likes et d’abonnements il en est de même pour cette question de consommation. Je pense que les attentes des lecteurs sont énormes, on doit toujours poster, présenter de nouvelles choses, les nouveautés du moment et bien évidemment cela pousse forcément à la surconsommation. Prenons le cas d’une blogueuse mode, qui va se sentir obligée de poster à chaque fois de nouvelles tenues, de nouveaux looks pour créer toujours du contenu différent pour vous. Pourtant, on peut se douter (enfin je l’espère) que dans la vraie vie elles portent plusieurs fois les mêmes vêtements et qu’ils ne vont pas directement à la poubelle dès que la photo est postée. Maintenant il faut faire la différence entre la « surconsommation » d’une blogueuse et inciter à fonctionner de même pour les lecteurs. Les blogueuses doivent proposer du contenu en permanence, c’est un peu le principe donc bien évidemment elles vont présenter beaucoup de choses mais le lecteur reste libre d’acheter et de consommer ou non.


Les partenariats et la surconsommation


La question de consommation et de surconsommation est encore plus forte lorsque créer du contenu devient son métier car bien évidemment comme tout individu on doit pouvoir gagner sa vie et dans cette activité la rémunération se fait souvent via du placement de produits mais encore une fois aucun créateur ne fait QUE ce type de contenu et certains choisissent même de n’en faire aucun pour garder une totale liberté d’action. Dans sa dernière vidéo sur les partenariats Coline a une remarque très juste sur le ratio entre l’ensemble de son contenu et les partenariats rémunérés et on se rend compte que cela représente une toute petite partie alors que certaines personnes auront le sentiment inverse et d’être inondé de partenariats et d’incitation à la consommation. Et rappelons un petit principe simple mais que tout le monde oublie, il s’agit d’une incitation rien de plus, le choix VOUS revient, vous êtes libres de consommer ou non. Il m’arrive très souvent de trouve un contenu joli, de l’apprécier en tant que tel y compris lorsque c’est un partenariat mais de ne pas acheter le produit pour différentes raisons. Je reste maître de ma consommation et personne d’autre ne me force à consommer si je n’en ai pas envie et surtout je décide qui je suis ou pas sur les réseaux sociaux. En ce moment on a une flopée de vidéos, de posts, d’articles sur les calendriers de l’Avent, bien évidemment ils sont là pour vous inciter à craquer et à acheter l’un d’entre eux, mais si comme moi, vous ne voyez aucun intérêt aux calendriers de l’Avent et bien cela n’aura aucun impact sur vous. Par moment, il faut aussi assumer sa responsabilité et le fait qu’on a envie de consommer que c’est une envie et un plaisir personnel et qu’on a pas forcément à en avoir honte.

C’est un sujet assez complexe et je suis persuadée que certains d’entre vous auront un avis différent et estimeront que les créateurs de contenu sont responsables et poussent à la surconsommation et je comprends cette vision mais n’oublions pas que nous choisissons les personnes que nous suivons, et que ce milieu est très vaste avec des contenus différents et que nous décidons d’acheter ou non.

Et vous, qu’en pensez-vous, y a t’il une surconsommation? qui est responsable?

40 Comments

  • Coucou,
    Je pense effectivement que beaucoup de blogs poussent à la consommation, mais pas tous ! Tout dépend de l’optique, quand c’est un blog zéro déchets il ne pousse pas à la conso par exemple je trouve ^^ Puis si c’est un blog qui parle sujets de société et qui fait réfléchir, ça ne pousse pas non plus à la consommation mais plus à la réflexion 😉 A nous en tant que blogueurs de faire en notre âme et conscience et aux lecteurs de lire ce qui leur plait… conso ou pas ^^
    Un article méga intéressant en tout cas !
    Des bisous 🙂

    Répondre
    • Hello, oui il y a plein de thématiques différentes et on choisit qui on suit en fonction de ce qui nous intéresse 🙂 En fait comme je te l’ai dit dans l’article, on est poussé à la consommation quand on a déjà envie de consommer à la base et c’est à chaque personne de se demander si celui lui convient ou non 🙂

      Merci beaucoup c’est très gentil 🙂

      Répondre
  • Mon blog ne pousse pas non plus à la consommation ! Enfin, je ne pense pas, il est plus tourné conseils !
    J’essaie de donner aussi des bons plans.
    J’ai beaucoup de mal à rédiger tous les gens et je ne veux surtout pas me forcer !
    Ton article est très intéressant, tu as dû prendre le temps de le rédiger !

    Répondre
    • Oui il ne faut pas se forcer mais faire en fonction de ses envies 🙂 Je crois qu’on pousse tous à la consommation que ce soit sur les blogs ou dans la vraie vie, car dès qu’on aime bien un produit on en parle et on partage maintenant c’est à chacun de décider s’il veut consommer ou non 🙂 Merci beaucoup oui j’ai pris le temps de réfléchir au sujet, j’étais pas sûre de le poster d’ailleurs 🙂

      Répondre
  • Je ne sais pas si les blogs poussent à la surconsommation. En revanche, et ce n’est que mon point de vue, je trouve qu’il y a trop de blogs et pour beaucoup de choses. Nous, lecteurs devons faire le tri dans les blogs avant de voir si nous surconsommons.

    Répondre
    • Exactement, comme pour tout on doit garder cette responsabilité et faire les recherches nécessaires pour savoir si un produit est fait pour nous ou non et surtout garder en tête qu’en tant que créateur de contenu on reçoit beaucoup de choses gratuitement pour en parler et dire ce qui est bon ou non 🙂

      Répondre
  • Merci!
    Un vrai article comme je les aime!
    C’est vrai que je ne m’étais jamais posé la question de la surconsommation mais par contre je me suis déjo demandé si les contenus était toujours vrais 🙂

    Je suis du genre à dire ce que je pense dans mes articles et plutôt en positif car je déteste dénigrer. Mais ce que je n’aime pas, je n’en parle pas. Pourquoi? Parce qu’on fait de la publicité même avec un avis négatif.

    Je me rapproche de plus en plus des marques cruelty free et vegan, écologique, tu parles de Coline, je ne suis pas encore à son niveau sur ces points la mais je m’y intéresse fortement. Du coup si on me propose des partenariats pour des produits qui ne tiennent pas ce type d’éthique je me vois contrainte de refuser. 🙂

    Répondre
    • Hello, oui je suis dans le même cas je dis ce que je pense et je tente toujours de présenter les choses de façon factuelle et à froid 🙂

      Répondre
  • Oui et non.

    Dans ma beauté je serais daccord sur les groupes on voit bien les filles achètent meme quand elles obt pas besoin quand quelqu’un parle d une nouveauté mais dabs les autres sujet je me dis quon a juste un avis

    Répondre
    • Hello, je pense que ça vaut pour tous les domaines en fait mais même dans la beauté pour moi présenter des produits et en parler n’implique pas forcément que l’on pousse à la surconsommation 🙂

      Répondre
  • Hello !
    Merci pour cette réflexion. Je fais partie des blogueuses qui n’auraient rien à dire si elles ne recevaient pas de produits mais j’en suis bien conscience et comme je tiens un blog dont le thème est le test de produits il me semble que c’est cohérent. Mais on peut bloguer sur tout et n’importe quoi, pas seulement sur le dernier rouge à lèvres de Bidule chouette. N’ayant pas un budget à rallonge je suis bien contente de recevoir des produits gratuit, quoique pas vraiment gratuits car on attend quelque chose de ma part en retour…. Je ne m’en cache pas, je suis ravie de tester des produits que je ne peux pas me payer mais je ne pousse jamais à la consommation, je dis même souvent que je trouve les produits trop chers ! Je suis honnête avec moi-même et je fais confiance à mes lecteurs qui ne sont pas des moutons pour se faire leur propre opinion.
    A bientôt,
    Lili

    Répondre
    • Hello, je reçois aussi beaucoup de produits quasiment la plupart des produits dont je parle je les ai reçu gratuitement, mais je pense qu’on peut parler de produits sans pour autant inciter à la surconsommation. Par exemple, quand on partage des codes sans cesse, non stop, en disant aux gens d’y aller maintenant là c’est pousser à la consommation d’autant qu’elle est intéressée 🙂 Je pense que les gens sont moins naïfs que l’on croit et que parler d’un produit ne veut pas dire qu’ils vont aller de suite les yeux fermés sans se demander s’ils en ont vraiment envie 🙂 Biz

      Répondre
  • Coucou.
    J’ai été dans cette configuration, à l’affut de tout, de la nouveauté….pour au final me sentir bien mieux avec moins de choses et des partenariats plus réfléchi.
    Au final le contenu est bon grace à notre imagination

    Des bises

    Répondre
    • Coucou, oui je l’ai eu aussi à un moment donné, je n’avais pas encore eu le temps de tester une palette que je voulais déjà la nouvelle ce qui était absurde finalement!

      Répondre
  • Coucou
    Waouh quel article complet, et intéressant.
    Je pense aussi que si on ne recevait pas tout ce qu’on recevait on ne les achèterai pas, et que par conséquent on consomme plus (ce qui n’est pas top pour notre planète)
    Mais la base de mon blog se faisait sans aucun partenariat et je trouvais toujours l’inspiration, mais c’est clair que l’orientation serait alors différente
    bonne journée

    Répondre
    • Hello, bien sûr avec un blog on a plus de produits, sans mon blog je n’en aurais pas autant c’est une certitude 🙂
      Pour moi présenter des produits pour donner un avis n’implique pas une incitation à la consommation bien au contraire, on vient en amont pour justement que les gens aient des avis pour acheter ou non 🙂

      Répondre
  • Une ancienne amie qui me suivait m’a traité de surconsommatrice à cause de mon blog… Les gens ont des avis divergents effectivement…

    Répondre
    • Oui on consomme toujours plus qu’une personne et moins qu’une autre 🙂 Après je pars du principe qu’on peut échanger sur tout tranquillement sans accuser ou se braquer 🙂

      Répondre
  • Moi je pourrais faire une boulimie rien qu’en regardant mon fil d’actualité instagram. Je suis beaucoup de recette et j’en bave à chaque fois. Je pense que ça doit être pareil dans les autres domaines.

    Répondre
    • Exactement, moi je suis une addict de séries et dès qu’on me parle d’une nouvelle série j’ai envie de suite de la regarder et aussi pour les produits mode et beauté, j’en ai envie et ce n’est pas bien grave car une envie ne veut pas dire forcément craquer 🙂

      Répondre
  • merci pour cette reflexion qui est bien réel. pour ma par tpareil, meme si j’adore bloguer et partager etc.. jamais je ne pourrais faire autant d’article presentant les jeux et jouets si je n’avais pas de partenariat c’est un budget de foufou ! mais apres j’essaie plus d’etre dans la demo que la consommation pour mes abonnés. belel journée

    Répondre
    • Pareil pour moi sans partenariat, mon blog serait moins orienté beauté car je ne pourrais pas alimenter autant et j’ai l’impression que le mot « consommer » est devenu un gros mot ces derniers mois et je trouve ça excessif car on consomme tous, tout le temps et pointer encore une fois les réseaux sociaux ou les blogs c’est pas très honnête 🙂

      Répondre
  • Coucou,

    Merci beaucoup pour cet article très complet et très instructif.
    Perso, je suis encore une baby-blogueuse et je ne reçois rien (les seules demandes de partenariat reçues,pour des montres entre autres, n’étant pas en accord avec mon blog, je les ai déclinées).
    Mais je n’achète rien avec pour unique but de poster du contenu.
    J’ai toujours eu cette attirance pour les soins, les bougies etc et je consommais beaucoup avant même de lancer le blog, je me suis plutôt dit que quitte à tester des produits, autant partager mon avis 🙂
    Après, je n’en vis pas, effectivement, et je me fiche de la course aux abonnés car je préfère une petite communauté fidèle mais je comprends le point de vue des blogueuses influentes grâce à ton article et je me rends compte à présent de la pression émanant des followers.

    En tout cas, c’est un plaisir de te lire,

    Jolie journée,
    Bises
    Tina
    http://wakeupthequeen.com/

    Répondre
    • Hello,

      moi je sais que je l’ai eu cet effet pervers à un moment donné de vouloir des choses juste pour en parler mais pas forcément parce que je les voulais, ça a duré très peu de temps mais je n’ai pas aimé cette dérive. C’est clair je crois qu’à la base c’est ce qu’on veut tous partager notre avis et notre passion avec d’autres personnes 🙂
      Je me dis que pour les personnes « influentes » cela doit être très compliqué de pouvoir continuer à dire ce qu’elles pensent sur des sujets plus sensibles, car forcément plus il y a de personnes, plus il y a d’avis divergents et des personnes qui ne savent pas forcément l’exprimer correctement! Et j’imagine leur frustration d’être pris à parti à chaque avis donné 🙂

      Merci à toi pour ce message <3

      Répondre
  • coucou

    non tous les blogs ne poussent pas à la conso.
    les gens y expriment un avis mais on y donne notre avis sur des produits et services.
    Je n’ai jamais acheté un produit suite à un besoin impérieux car vu sur un blog.
    Mais je suis déjà allée sur les blogs voir si ça valait le coup d’acheter ou pas un produit.
    c’est au consommateur de se responsabiliser aussi…
    c’est facile d’accuser les blogs…

    Répondre
    • Hello, en fait c’est exactement ce que je dis dans l’article il faut aussi prendre ses responsabilités en tant que personne, et qu’on ne peut pas pousser quelqu’un à consommer s’il en a pas déjà l’envie ou l’habitude 🙂 C’est pour cela que je parle aussi de « pression » des followers car ils veulent toujours des nouvelles choses, des avis sur les derniers produits pour savoir si c’est intéressant ou non 🙂

      Répondre
  • Coucou j’ai vu aussi la vidéo de Coline et son live avec les questions suite à sa vidéo que j’ai trouvé très intéressante, même si sur mon blog je n’ai pas encore eu à faire avec ce type de remarque, pourtant dieu sait combien j’ai de partenariats. Quand j’ai commencé c’était pour partager mes recettes alors si on parle de consommation même sans partenariat si on veut faire une recette que j’ai publié il faudra bien aller acheter les ingrédients pour faire la recette. Après si les followers se plaignent qu’il y a trop de partenariats ou trop d’incitation à la consommation libre à eux de suivre ou non un blog.
    En tout cas c’est très bien d’en parler aussi je pense que prochainement je vais écrire un article là-dessus aussi 🙂

    Répondre
    • Hello,

      oui sa vidéo était très intéressante et surtout elle remet bien les choses dans leur contexte en disant que les partenariats ne représentent qu’une partie infime de ses créations de contenu 🙂 Je suis dans le même cas que toi, la majorité des produits dont je parle je les ai reçu et cela me va très bien comme ça, cela me permet de tester plein de choses et de pouvoir en parler. Et chacun après est libre d’une part d’aller voir d’autres avis, d’acheter ou non le produit 🙂

      J’ai hâte de lire ton article sur le sujet du coup 🙂

      Répondre
  • C’est un peu facile je trouve de dire que chacun est responsable de ses achats et c’est en tout cas nier votre part de responsabilité dans ce système marketing que sont devenus les réseaux sociaux et blogs afférents. Etes vous assez naive pour croire que les marques vous envoient des produits à tester par pure altruisme ? Bien sûr que l’on est suscpetible de créer un besoin en présentant une revue sur tel ou tel produit. Est-ce que les lecteurs ou lectrices sont parties prenantes de ce système, évidemment oui. Mais sans les blogueurs et blogueuses celui-ci n’existerait pas non plus. Et si le choix de consommer revient à tous, c’est bien vous qui avez choisi le sujet de votre blog au départ. Et quand tu parles de la pression de followers à voir des nouveautés, etc… La comparaison peut sembler absurde mais lorsque je vais lire le journal, j’y vais pour lire les actualités. Et bien c’est pareil lorsque je vais sur un blog de mode et/ou de béauté, c’est dans l’espoir d’y voir les dernières tendances. Mais si vous cédez à cette dire pression, c’est bien parce que vous souhaitez que les followers continuent à vous lire ou restent abonnés. Ceci reste mon opinion de lectrice, pas si consommatrice que ça parce que oui je parviens à prendre du recul par rapport à ce que je peux voir passer mais d’autres personnes sont plus vulnérables.

    Répondre
    • Je comprends ton point de vue mais en fait ce n’est pas facile ou pas facile c’est un fait, chacun est responsable de ses actions et de sa façon de consommer 🙂 Le marketing d’influence a toujours existé, avant les réseaux sociaux, l’influence venait de la famille, des amis, du travail, des médias classiques et bien évidemment que le but est d’informer et de donner envie et il n’y a aucun problème à cela, inciter une personne qui a envie de consommer ne me dérange pas du tout. Donner envie ne veut pas dire qu’on doit céder à cette envie si on ne veut pas et c’est là tout le sujet.

      Et on parle pas de comportements dangereux mais de consommer, il faut aussi relativiser les choses. Je vais prendre un exemple qui pour moi est bien plus dangereux, c’est les publicités parlant d’alcool, je peux en voir 1 million, je ne bois pas d’alcool et cela n’aura aucun effet sur moi et bien c’est la même chose que des produits classiques, en tant qu’adulte je ne me sens pas obligée de les avoir si je n’en veux pas 🙂

      Et pour ce qui est de continuer à être lu c’est un peu logique, bien sûr qu’on veut que les articles soient lus et qu’on partage dessus c’est tout l’intérêt premier d’un blog sinon on aurait plutôt des journaux intimes si c’était juste pour nous mêmes 🙂

      Merci en tout cas pour ton commentaire, j’adore voir les avis des gens et leur façon de penser sur ce type de sujet 🙂

      Répondre
  • Hello,

    Tout d’abord merci pour ton article et le temps que tu y as passé.

    J’ai eu une fois une remarque d’une lectrice qui était déçue de voir que 90% de mes articles présentaient des produits offerts. Et ma réponse a été claire : oui je reçois énormément de produits, produits que je teste vraiment et sur lesquels je donne toujours un avis honnête, produits aussi qui me permettent de proposer un contenu varié et qui peuvent intéresser une plus large audience. Si je ne parlais que des produits de beauté que j’utilise au quotidien, on aurait vite fait le tour. Les marques me permettent de découvrir et de partager.

    Bien entendu, sans ses produits, je pourrais aussi présenter d’autres sujets (activités/jeux pour enfants, mode enfants, mes coups de coeur lecture, sujets d’actualité, proposer des looks comme j’en ai envie depuis si longtemps, etc.) mais je privilégie les marques qui me font confiance et qui ont eu la gentillesse de m’envoyer leurs nouveautés à tester et je laisse mes envies un peu de côté c’est vrai. Je place ces sujets dès que j’ai un peu plus de temps.

    Mais pour en revenir à la (sur)consommation, je n’incite personne à acheter. Je présente, je donne un avis, point. Mes lectrices sont libres d’acheter, en aucun cas, elles n’ont un couteau sous la gorge. Je suis aussi d’avis que chacun fait ce qu’il veut avec son argent. Mais clairement, je ne suivrais pas de comptes qui ne m’intéressent pas ou dont la ligne de conduite me déplaît. D’ailleurs, je me désabonne de plus en plus des comptes qui ne me correspondent plus. Donc à chacun de savoir où est sa priorité et de faire en fonction. Si ces personnes sont frustrées de ne pouvoir acheter, c’est qu’elles ont un problème… mais ce n’est certainement pas à la blogueuse de changer son contenu.

    Ton article n’avait vraiment pas de quoi faire hurler… Tu as exposé ton avis que je trouve très censé t honnête, merci pour cela.

    Bises !!!

    Répondre
    • Hello, merci beaucoup pour ton retour cela me rassure 🙂 Je trouve qu’en ce moment on culpabilise un peu tout le monde pour beaucoup de sujets comme l’écologie, le végétarisme et la consommation en oubliant un point fondamental c’est que chacun fait ce qu’il veut ou ce qu’il peut 🙂
      Et puis à un moment il faut arrêter de donner le contrôle à d’autres personnes et prendre ses responsabilités, si une personne achète un produit suite à des publications c’est qu’elle le voulait 😉

      Biz

      Répondre
  • Globalement, je suis d’accord avec ce que tu dis. Pour ma part, je ne reçois pas énormément de produits de la part des marques, j’achète tout par moi-même et oui, ça me fait un budget et oui, parfois, j’achète  » à cause » des blogs mais c’est un choix. Chacun met de la valeur là où il en voit. Là où d’autres vont dépenser des milliers d’euros dans les jeux vidéos ou la cigarette ou la voiture …moi, j’ai opté pour les produits de beauté. Et si j’en suis là, c’est parce que j’ai fais le choix de consulter des blogs beauté. C’est qu’à la base, c’est déjà une passion. Je me vois très mal reprocher aux blogueuses de me parler des nouveaux produits alors que je viens exprès consulter leur blog pour ça. Si je ne voulais pas dépenser là dedans, je ne regarderais plus tout simplement. Tout comme je ne regarde pas les blogs dédiés aux pièces détachées de ma suzuki ….le jour où je voudrais dépenser de l’argent pour ma voiture, j’irai consulter les forum et blogs sur le sujet et je ne reprocherai pas aux blogueurs dédiés aux voitures de m’inciter à surconsommer….

    Répondre
    • Exactement et tu abordes un point important, on choisit de suivre et de lire des blogs ou d’être sur les réseaux sociaux, il n’y a aucune obligation ou aucun besoin fondamental. Je connais plein de personnes qui ne le font pas et qui se moquent totalement de ce monde là et ils survivent très bien 🙂

      Répondre
  • Hello! Je me retrouves dans ton article, en effet je suis infirmière, ce qui n’a rien à voir avec mon blog beauté. Pourtant sur mon blog je ne parle que de beauté, j’ai un univers autour mais je ne m’étends pas sur mon blog sur d’autres sujets tout simplement car je n’ai pas envie.
    Les gens ont tendance à croire que parce qu’on à un blog, on a que ça dans la vie. Ils oublient souvent qu’on le montre uniquement ce qu’on veut leur montrer.
    Après non, on incite pas à la consommation, on partage juste nos tests et découverts, on laisse les gens libres de faire ce qu’ils veulent ensuite, mais c’est toujours bien d’avoir des avis avec de mettre 50 euros dans une crème 😉
    Après comme toi, si je n’étais plus blogueuse, biensure je consommerai différement, mais on a cette chance, on a beaucoup bossé pour alors on en profite 😀

    Répondre
    • Hello, oui on résume vite les gens je trouve, il suffit que tu dises blogueuse beauté et on a l’impression que tu ne connais rien d’autre ce qui est un non sens absolu 🙂 Pour moi chaque personne choisit d’être sur les réseaux sociaux, de lire des articles et donc de consommer 🙂

      Répondre
  • Je suis du coté blogo mais parental, et c’est vrai qu’avec la période de noel par exemple, nous sommes beaucoup sollicité pour mettre en avant des produits; on en recoit beaucoup à la maison, c’est vraiment super, mais je ne les auraitpas forcément tous acheté pour noel … c’est vrai que ça fait beaucoup

    Répondre
    • Oui la période noël est très particulière et les marques savent que c’est là où les gens consomment le plus mais encore une fois c’est un choix, je connais des personnes qui fêtent noël et qui font des cadeaux maison par exemple, l’un n’est pas mieux que l’autre, c’est juste des choix différents 🙂

      Répondre
  • Hello
    J’ai toujours été dans la sur consommation. Meme bien avant de lire des blog ou Instagram. Je pense que certes ça peut pousser à la consommation. Mais dans tout les cas on achète pas quelque chose que l’on ne veut pas.
    XoXo

    Répondre
  • Tu as abordé ce sujet avec beaucoup de franchise ! C’est assez complexe la relation blogueuses et lectrices de blog. Mais je trouve qu’avant tout on blogue par passion et on ne devrait pas trop chercher à plaire à tout prix à son lectorat. Après tout il s’agit de notre espace personnel, de notre identité. Si les personnes ne s’identifient pas à nos valeurs, elles trouveront d’autres blogs et toi tu garderas un lectorat qui lui te respecte tel que tu es ! Après il faut se dire qu’on ne peut pas plaire à tout le monde, et heureusement ! c’est ce qui nous rends unique et différent ! Ce n’est pas facile de faire les bons choix parce que par essence, l’être humain a besoin d’être aimé, d’où notre envie de plaire à nos lecteurs, mais il faut savoir rester intègre. Tu vas pensé que c’est hors sujet peut être… Mais le fait de consommer ou pas suite à un article de blog ne dépend absolument pas de la personne qui écrit l’article. Déculpabilise ! Les personnes consomment parce que elles ont envie de consommer ! Et toi, ce que tu consommes en testant les produits n’est que le fruit de ton travail ! Ce ne sont pas des produits gratuits ! Non !! la rédaction d’un article, les tests, les photos de produits que tu réalises : c’est un vrai travail !! Perso, je ne doutes pas une seule seconde que tu saurais écrire sur d’autres sujets !!

    Répondre

Commentaire